Les bambous de Saint Saturnin
Historique

Vers les années 1970, nous parcourions la pépinière Prat de Château-Thierry dans l'Aisne, ( 100 km au nord de chez nous) quand, dans l'espace stockage des déchets nous sommes tombés en admiration devant un grand massif de bambous, les chaumes vert vif, fuseaux verticaux, rectilignes, chapotés d'un feuillage dense, fin et bruissant dans le vent et magnifiquement vert alors que tous les feuillus étaient dénudés. Un employé présent nous précise qu'ils ne les vendent pas en pot, nous n'avons qu'à prendre une bêche et en prélever. Nous en emportons trois touffes et les transplantons immédiatement en bordure de propriété. Ils constituent à ce jour une haie de 8m de haut, sur une largeur de 5m et sur 100m de long.

Rencontre fortuite complétée quelques jours plus tard par celle de M. Jacques Yovanne et son collègue M. Jean Bernard Mercier collectionneurs chevronnés de végétaux et surtout de bambous. Ils ont rassemblé dans leur jardin de Chennevières dans le Val de Marne plus de cent cinquante taxons de bambous et nous ouvrent les portes de ce qui allait devenir une de nos passions.

Rapidement, avec eux nous participons à la première réunion des amateurs de bambous (future Association Européenne du Bambou AEB ) initiée par Yves Crouzet, alors gestionnaire de la bambouseraie Prafrance à Anduze. Nous y faisons la connaissance de François Farret jeune collectionneur lui aussi de végétaux qu'il glanait au cours de voyages intercontinentaux. Ami généreux, François partage avec nous ses découvertes.

Ainsi se constitue progressivement notre collection de bambous ; nous achetions un pot de bambou, nous le divisions l'année suivante, le partagions avec d'autres collectionneurs et réciproquement. Florence et Marc Bouillon , Gilbert Leffond , Corinne et Arnaud Villeroy de Galhau et Bernard Leneindre, tous membres de l'Association AEB, ont participé à cette épopée.

 

C'est par le partage de connaissances et l'échange de végétaux
que nous avons créé notre jardin.

En juillet 2014, le Ministère de la Culture et de la Communication et la Direction régionale des Affaires Culturelles Champagne Ardenne a décerné à la bambousaie du Clos de Saint Saturnin le label Jardin Remarquable.


A titre d'information, voici la liste des bambous présents :

Nom
Année plantation
Exposition
Divers
Développement
Arundinaria argenteostriata 'Disticha'
1984
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria argenteostriata 'Pigmaea'
1984
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria argenteostriata 'Tsuboi'
1990
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria argenteostriata gr.Pumila
1984
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria auricoma
1984
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys vivax
2011
Traçant
Arundinaria Fargesii
2002
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria Fortunei
1989
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria linearis
1988
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria Ragamowskii
1986
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria Simonii
1987
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria Simonii 'Heterophylla'
2005
soleil - tout sol
traçant
Arundinaria Simonii 'Variegata'
2011
Traçant
Arundinaria gigantea "Macon"
2011
Traçant
Chimonobambusa macrophylla
2010
Traçant
Chimonobambusa tumidissinoda
2011
humus frais mi ombre
Traçant
Fargesia jiuzhaigou
2002
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia nitida 'Great Wall'
2008
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia rufa 'Yi'
2002
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia scabrida
2006
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia scabrida 'Asian Wonder'
2006
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia utilis
2002
mi ombre - tout sol
cespiteux
Fargesia utilis 'Yi'
2003
mi ombre - tout sol
cespiteux
Phyllostachys arcana
1988
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aurea
1984
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aurea 'Albovariegata'
1991
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aurea 'Flavescens-Inversa'
1991
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aurea 'Holochrysa'
2011
Traçant
Phyllostachys aurea 'Koi'
1991
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aurea 'Variegata'
2005
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aureosulcata
1987
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aureosulcata 'Aureocaulis'
2007
Traçant
Phyllostachys aureosulcata 'Harbin-Inversa'
2005
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys aureosulcata 'Harbin'
2010
Traçant
Phyllostachys aureosulcata 'Spectabilis'
2000
soleil - tout sol
traçant
Shibataea lanceifolia
2011
Traçant
Phyllostachys bambusoides 'Castilloni'
1992
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys bambusoides 'Marliacea'
2011
Traçant
Phyllostachys bambusoides 'Subvariegata'
1998
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys bissetii
1988
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys decora
1990
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys flexuosa
1986
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys heteroclada
2002
soleil - frais à humide
traçant
Phyllostachys heteroclada 'Purpurata Solida'
2002
soleil - frais à humide
traçant
Sasa kurilensis
2011
Traçant
Shibataea nanpingensis
2011
Traçant
Phyllostachys iridescens
2003
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys nidularia
1992
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys nigra 'Boryana'
1986
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys nigra 'Henonis'
1987
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys nigra 'Punctata'
1986
soleil - frais à humide
traçant
Phyllostachys nigra gr.Henonis 'Humilis'
1992
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys rubromarginata
1999
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys violascens
1987
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys viridiglaucescens
1974
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys viridis
1987
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys viridis 'Robert Young'
1989
soleil - tout sol
traçant
Phyllostachys vivax 'Aureocaulis'
1999
soleil - tout sol
traçant
Pseudosasa japonica
1984
soleil - tout sol
traçant
Pseudosasa japonica 'Tsutsumiana'
1988
soleil - tout sol
traçant
Sasa palmata 'Nebulosa'
1984
soleil - tout sol
traçant
Semiarundinaria fastuosa
1988
soleil - tout sol
traçant
Semiarundinaria Makinoi
1988
soleil - tout sol
traçant
Semiarundinaria Yashadake 'Kimmei'
1999
soleil - tout sol
traçant
Shibataea Kumasaca
1984
mi ombre - tout sol
traçant
Thamnocalamus denudatus
2009
Cespiteux
Thamnocalamus dracocephalus
2010
Cespiteux
Thamnocalamus Murielae
2003
mi ombre - tout sol
cespiteux
Arundinaria Chino "Angustifolia"
2007
Cespiteux
Yushania velutina
2008
pot
Cespiteux
Thamnocalamus nitidus 'Nymphenburg'
2002
mi ombre - tout sol
cespiteux
Thamnocalamus robustus
2011
Sol frais soleil mi ombre
Cespiteux
Thamnocalamus robustus 'Wolong'
2011
Sol frais mi ombre
Cespiteux
Thamnocalamus Murielae Nitidus x
2011
Cespiteux
Phyllostachys atrovaginata
2010
Traçant
Phyllostachys nuda
2011
Traçant
Phyllostachys parvifolia
2011
Traçant
Yushania anceps
1995
mi ombre - tout sol
traçant
Fargesia sp taibashan I
2011
Cespiteux
Thamnocalamus nitidus "Black Pearl"
2011
Cespiteux
Thamnocalamus Murielae "Smaragd"
2011
Cespiteux

 


GENERALITES SUR LA CULTURE DU BAMBOU  

Vous pouvez cultiver dans votre jardin les bambous poussant originellement sous un climat semblable au vôtre. Ils poussent dans toutes les bonnes terres de jardin, ils sont pour la plupart indifférents au PH du sol. Ce qu'ils n'aiment pas : les zones très sèches, le bord de mer en contact direct avec les embruns, l'altitude au-dessus de 1000m. et les zones inondables ( sauf exceptions bien sûr), les vents glacés, et les régions très froides type Norvège. Ils prospèrent partout sauf peut-être dans les terres très acides. Les bambous ne sont pas des plantes aquatiques, leurs racines ne doivent pas entre immergées (sauf rares exceptions), mais dans les sols très drainants il faudra les arroser plus souvent.

La plantation se fera quand le sol n'est pas gelé : au début du printemps, à l'automne et au début de l'hiver. Il faut prévoir de pouvoir arroser le plan la première année. Les années suivantes, vous arroserez seulement si vous souhaitez avoir un développement rapide de la plante ou si vous avez un sol très sec. Il est indispensable de bien pailler le jeune pied de bambou pour protéger les rhizomes du froid. Au bout de trois ans le bambou fait son paillis tout seul ; il faut laisser en place les feuilles qui tombent au pied du bambou.

Les bambous cespiteux ont une extension latérale très lente, ils peuvent être plantés tous les 2 mètres ; il ne faut pas trop les serrer pour profiter de leur silhouette élégante, sauf bien sur si vous voulez faire une haie dense. Les bambous traçants ont besoin d'au moins 15 m² pour s'exprimer correctement. Au départ vous pouvez planter le pied de bambou prés d'un autre massif (arbuste ou fleurs) en sachant que le bambou va apparaître dans le massif un jour ou l'autre. Il faudra déplacer les fleurs ou l'arbuste !

Il ne faut jamais intervenir dans un massif de bambou entre le mois de mars et le mois de juin, car c'est l'époque de la sortie des turions (pousses). Contentez-vous d'arroser.

L'entretien d'un bambou consiste à désherber à la main ( les rhizomes poussent à fleur de terre), à couper les chaumes (tiges) mal placés, penchés, avortés, desséchés ou âgés. Les bambous nains pourront être rasés une fois par an en fin d'hiver à 30 cm du sol.

La fumure vous permettra d'améliorer la croissance de votre bambou. Le fumier peut être déposé en surface à l'automne. Si vous n'avez pas de fumier, épandez, toujours en surface, de l'engrais type engrais à gazon au printemps (jamais d'engrais à base de chlorure)

Vous trouverez plus de renseignements dans le bulletin BAMBOU éditée par l'association des amateurs de bambous AEB (voir plus bas).


Il existe en Europe un réseau d'amateurs de bambous qui se réunissent au sein de l'ASSOCIATION EUROPEENNE DU BAMBOU AEB.

Cette association est présente en France : AEB France -Le Village 70130 VANNE

TEL : 03.26.80.15.83

Son site : www.aebfrance.org

Un mail : aebgen@gmail.com

L'association édite un bulletin Bambou que l'on peut acquérir au siège de l'association.

Les adhérents ont des jardins plantés de bambous dans toute l'Europe (et aussi sur tous les continents) ; vous trouverez sûrement un jardin de bambous près de chez vous et surtout un jardinier aimant et connaissant le bambou qui sera ravi de parler bambou avec vous ;car il faut prendre la vie par le bambou !

N'hésitez pas à joindre l'association par le moyen qui vous convient, les membres d'AEB sont des adeptes du partage et du dialogue.

Remonter

LA FLORAISON DU BAMBOU

Le bambou peut fleurir.
Trois possibilités :
1 - Il fleurit un peu tous les ans, vous ne voyez les fleurs qu'en cherchant bien => pas de problème ni de risque pour la survie du bambou. On observe ce phénomène chez quelques bambous.
2 - Floraison grégaire : tous les chaumes d'un bambou d'une espèce précise sont fleuris ; phénomène se produisant pour tous les bambous d'une même espèce pendant un à dix ans.
a)ce bambou conserve quelques feuilles : il peut survivre.
b)Bambou entièrement fleuri, été comme hiver, le feuillage a pratiquement disparu => le pied mère va mourir. - s'il produit des graines fertiles, il pourra y avoir des semis et des chances de conserver l'espèce. - si les graines ne sont pas viables ou sont absentes l'espèce disparaitra.
3 - Le bambou fleurit massivement pendant UNE saison : cas du Phyllostachys flexuosa dans les années 1990 : tous les chaumes sont morts puis au printemps suivant des turions sont repartis et les bosquets se sont reconstitués. Les rhizomes n'étaient pas épuisés par la floraison.

Les graines de l'Otatea fimbriata (bambou de moyenne altitude peu rustique) ressemblent à des grains de riz sauvage très allongés. Les graines de bambous tropicaux sont plus volumineuses. Citons celle du Dendrocalamus latiflourus semblable à une amande décortiquée, l'inflorescence elle-même étant ronde ressemble à un gros fruit de Platanus. La graine de Melanocanna a la taille d'une poire, elle est enveloppée de chair comestible (idem pour Dinochloa, Ochlandra, Olmeca et Melocalamus).

Quelques photos... .


©Bosquet de Phyllostachys flexuosa entièrement fleuri ; exceptionnellement, il a survécu à cette floraison massive.

©Floraison massive de Phyllostachys flexuosa

©Bourgeons floraux de bambou

©Détail d'une fleur de bambou. (peut-être Phyllostachys flexuosa)

©Bourgeon floral de Thamnocalamus Murielae 'Mae'

©Fleur épanouie de Thamnocalamus Murielae 'Mae'

©Fleur épanouie d' Arundinaria tecta

©Epi floral d' Arundinaria argenteostriata 'Tsuboi'. Les graines sont toutes fécondées mais encore vertes.

©Epi floral d'Arundinaria tecta avec une graine fécondée.

Remonter


© Le Clos de Saint Saturnin 2010-2017.
Conception et réalisation : Arnaud Villeroy